J’ai reporté ci-dessous quelques phrases extraites d’une interview de Pierre Rabhi par Mathieu Doutreligne en 04/2016.  (source : http://www.bioalaune.com)p rabhi

Comme toujours, ce (GRAND) monsieur est à la fois émouvant, et percutant.

« Je pense vraiment que le monde est très souffrant, qu’il y a beaucoup de difficultés. C’est un monde qui ne sait pas du tout où il va.

Je ne connais pas le futur. Le monde changera si l’humanité change. Si cette humanité ne change pas, rien ne changera, et pour que l’humanité change, il doit y avoir un changement de société induit par un changement de chacun de nous.

“Nous sommes complètement stupides, car nous ne savons rien faire de mieux que de tout polluer. Ce n’est pas un signe d’intelligence.”

Aujourd’hui, nous sommes tout à fait au courant du fait que nous abîmons notre magnifique planète

Le monde changera quand l’être humain deviendra intelligent. Dans son ensemble, il ne l’est pas. Les pays prospères battent les records de consommation d’anxiolytiques. Dans cette société occidentale, l’être humain n’est pas heureux. Paradoxalement, lorsque je me déplace dans les villages en Afrique, la vie est simple, les gens sourient.

On accepte de se laisser appeler consommateur. Moi je n’aime pas qu’on m’appelle comme cela. Je suis un être humain.J’aimerais qu’on mette l’humain et la nature au coeur, et qu’on organise la société en référence à cette nécessité d’un être humain heureux, respectueux de sa vie et de la nature. C’est ça qui devrait être au centre, et pas le produit national brut.

 Si l’humain ne comprend pas le problème actuel, il va rester dans l’erreur. L’humanité n’a pas encore compris qu’il ne faut pas agresser la vie, d’aucune façon, et qu’on peut parfaitement se nourrir avec l’agroécologie.

L’agroécologie n’abîme pas la terre, elle l’enrichit, la rend plus vivante, plus généreuse, elle se nourrit de denrées qui nous apportent la vie.

“Il faut prendre conscience de notre inconscience.”

Actuellement, la pétrochimie internationale domine. C’est elle qui a défini ce que pouvait être l’agriculture, la médecine. On s’aperçoit qu’elle a orienté les choses vers la consommation de produits chimiques et de médicaments. La terre est ainsi agressée, l’être humain aussi. Il faut prendre conscience de notre inconscience. 

On choisit ceux à qui on remet notre destin en main, la gestion de notre vie, de notre pays. C’est nous qui avons le pouvoir. 

“L’humain doit être au coeur du système.”

Si nous prenons soin de la vie, nous vivrons. Si nous détruisons la vie, nous nous détruirons nous-mêmes stupidement à coup d’armement et de toxicité. On disparaîtra. Le cerveau humain est très perfectionné, mais l’ensemble n’est pas géré avec intelligence pour donner à nos capacités un avenir positif au vivant. Des aptitudes, il y en a beaucoup, mais nous manquons globalement d’intelligence.

Beaucoup d’individus, dans leur coin, dans le silence, font discrètement des choses magnifiques dans tous les domaines : éducation, agriculture, nutrition, médecine, énergie.

 Il y a toutes les potentialités pour construire un monde vivable. Le voulons-nous vraiment ? C’est là toute la question. Si nous le voulons, c’est totalement possible. Si nous ne le voulons pas, c’est totalement impossible. »

 

Publicités