Durant les trente dernières années, « la progression du surpoids et de l’obésité a été importante, générale et rapide ». Le constat que dresse la revue médicaleThe Lancet est inquiétant. Une étude (en anglais), publiée le 29 mai et réalisée entre 1980 et 2013 par plus de 150 chercheurs dans 188 pays, La présence accrue de calories dans les aliments, l’activité physique en baisse et les nouvelles habitudes alimentaires sont les principaux facteurs qui expliquent l’augmentation de l’obésité et du surpoids. Francetv info revient sur les cinq points les plus marquants de cette étude.avance qu’une personne sur trois dans le monde est obèse ou en surpoids

L’obésité ne fait qu’augmenter depuis 33 ans

A 55 ans, deux hommes sur trois sont en surpoids

Dix pays rassemblent plus de 50% des obèses

Près de 25% des jeunes touchés dans les pays développés

Environ 20% des Français sont obèses (Source : http://www.francetvinfo.fr/sante/cinq-chiffres-qui-montrent-que-l-obesite-devient-un-gros-probleme_610575.html)

Si les taux d’obésité et de surpoids en France sont parmi les plus bas de l’OCDE, ils ont toutefois augmenté de façon régulière. Ainsi, environ une personne sur 8 est obèse en France, et 40 % de la population est en surpoids (y compris obèse). Attention donc, vigilence d’autant que ces phénomènes peuvent avoir de lourdes conséquences sur notre santé. Les chiffres :

  • À l’échelle mondiale, le nombre de cas d’obésité a doublé depuis 1980
  • En 2014, plus de 1,9 milliard d’adultes – personnes de 18 ans et plus – étaient en surpoids
  • Sur ce total, plus de 600 millions étaient obèses
  • 39% des adultes âgés de 20 ans et plus étaient en surpoids et 13% étaient obèses.
  • Le surpoids et l’obésité concernent près de 42 millions d’enfants de moins de 5 ans
  • Le surpoids et l’obésité sont les premiers facteurs de risque de décès au niveau mondial : environ 3,4 millions d’adultes en meurent chaque année
  • 44% de la charge du diabète sont attribuables au surpoids et à l’obésité
  • 23% de la charge des cardiopathies ischémiques sont attribuables au surpoids et à l’obésité
  • 7% à 41% de la charge de certains cancers sont attribuables au surpoids et à l’obésité (Source OMS)
  • Des chiffres alarmants en France aussi
    • 32 % des adultes sont en surpoids
    • 14,5% des enfants sont en surpoids
    • 15% des adultes affichent une obésité
    • 3,5% des enfants affichent une obésité (Source : HAS)

    Article  sur : http://www.observatoire-sante.fr/obesite-les-chiffres-cles/

     

     

Publicités