PLANETE

Parlons greenwashing et Pinocchio

Surprenant ce titre non ?

Greenwashing est un anglicisme qui sert à désigner les pratiques consistant à utiliser abusivement un positionnement ou des pratiques écologiques à des fins marketing. Le greenwashing peut par exemple se faire par des publicités trompeuses ou par le fait d’arborer des « labels verts maison » non officiels.

La vidéo ci dessous (4,14 mn) nous en dit plus :

Le prix Pinocchio

Organisés par les Amis de la Terre France, en partenariat avec le CRID et Peuples Solidaires-Action Aid France, les Prix Pinocchio du Climat ont pour but d’illustrer et de dénoncer les impacts négatifs des entreprises multinationales et spécialement celles qui se blanchissent avec un discours « vert ».

Vidéo (1,30 mn)

La banque française Crédit Agricole est nominée aux Prix Pinocchio 2014 dans la catégorie « Une pour tous, tout pour moi », pour ses financements à des entreprises qui pratiquent le Mountain Top Removal aux Etats-Unis.
Basta ! et l’Observatoire des Multinationales, partenaires média des Prix Pinocchio, publient aujourd’hui un article sur ce cas.

Crédit agricole : comment la « banque verte » soutient l’une des sources d’énergie les plus sales qui soient
30 octobre 2014 par Olivier Petitjean

Très loin de ses racines mutualistes et agricoles, le Crédit agricole figure, aux côtés de BNP Paribas et de la Société générale, parmi les plus importants financeurs mondiaux du secteur du charbon, une source d’énergie particulièrement polluante, et la principale responsable du changement climatique. La « banque verte » est particullièrement critiquée pour son soutien à l’une des formes les plus destructrices d’extraction de charbon, la pratique du « mountaintop removal » – suppression des montagnes – aux États-Unis. Un soutien qui lui vaut une nomination au prix Pinocchio cette année

Les lauréats des Prix Pinocchio 2015 sont… Chevron, EDF et BNP Paribas !

Paris, le 3 décembre 2015 – Chevron, EDF et BNP-Paribas sont les grands lauréats des Prix Pinocchio du Climat. Ces prix dénoncent la responsabilité de ces entreprises dans l’affaiblissement des politiques climatiques et l’impact de leurs activités sur les communautés locales .

BNP-Paribas, l’un des sponsors de la COP 21, a été épinglé pour son soutien financier au secteur du charbon partout dans le monde, notamment à d’énormes centrales en Afrique du Sud et en Inde

EDF, également sponsor de la COP 21, a été distingué pour sa campagne publicitaire visant à faire du nucléaire une « énergie propre » et pour ses investissements dans les énergies fossiles : l’entreprise détient 16 centrales à charbon dans le monde, dont quelques-unes parmi les plus polluantes d’Europe

Chevron enfin a été dénoncé pour sa politique très agressive de lobbying pro-gaz et huiles de schiste en Argentine [4]. L’entreprise américaine est un partenaire central du gouvernement argentin et de l’entreprise d’état YPF dans leurs efforts acharnés pour développer à tout prix les réserves de gaz et pétrole non conventionnels de Patagonie.

http://www.amisdelaterre.org/Nomination-du-Credit-Agricole-aux.html

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s