J’ai regardé un reportage de ARTE sur  la CONDITION BOVINE :  L’AMOUR VACHE Entretien avec l’écrivain Christian Laborde, auteur de « La cause des vaches » et le philosophe Alain Finkielkraut. 

L’écrivain Christian Laborde et le philosophe Alain Finkielkraut sont liés… par leur amour pour les vaches. Tous deux sont en effet publiquement engagés pour une amélioration de la condition bovine. 

Quand j’étais enfant, j’allais chaque été en vacance chez mon oncle et ma tante en Normandie, pour passer du temps avec mes cousins et cousines. Ils avaient une petite exploitation de vaches laitières. Avec le recul, je constate que tout a bien changé.

Avant, les vaches étaient en liberté. Elles avaient un nom. Il y avait des prairies et des pâturages

Maintenant, elles sont enfermées, elles portent un numéro. Il n’y a plus de prairies, mais des friches. Les petits paysans ont disparus.

Parfois, comme à la ferme des mille vaches, non seulement elles produisent des veaux, du lait et de la viande, mais aussi de l’électricité.

Au moment de l’abattage, elles sont d’abord étourdies à l’aide d’un pistolet à tige perforante, puis saignée à la gorge, puis « pelées » à la tête, et on coupe l’extrémité des pattes avant. Parfois, elles sont encore vivantes à ce moment !

Entre 2004 et 2014, 1000 vétérinaires effectuant des contrôles dans les abattoirs sont partis en retraite et n’ont pas été remplacés.

Au 17ième  siècle, Descartes pensait que les animaux étaient des machines. La Fontaine s’était opposé à cela.

Le monde de demain sera t’il un monde sans animaux, car tous seront enfermés ? En a t’on définitivement fini avec « les vaches qui regardent passer les trains » ?

Le bon sens et la science ont tranchés en faveur des animaux en les qualifiant d’êtres sensibles. Oui, mais on continue à les exploiter à grande échelle. Alors, une fois de plus, où est la logique de ce Monde ?

Pensez vous que la vue d’animaux en liberté soit quelque chose de beau à regarder ?  Cette vision vous apaise t’elle ? vaches

Pour moi, la réponse est oui. Cela fait partie des beautés du Monde à mes yeux.

 

Vidéo ARTE ci dessous (min 0 à 13.35 pour ce sujet) :

 

 

 

 

 

Publicités