Le saviez vous ?

Une poule pondeuse d’élevage pond environ 300 œufs par an alors qu’à l’état sauvage, une poule en pond en moyenne 60.

En 2014, 14,8 milliards d’oeufs pondus par 46 millions de poules ont été vendus en France.La France est le 1er pays producteur Européen d’oeufs.

Les français consomment 250 œufs par an en moyenne

Environ 130 millions d’œufs de race « pondeuse » éclosent chaque année en France.

En France, 40 millions de poussins sont tués par an.

Le ministère de l’agriculture allemand a estimé qu’en l’Allemagne seule, 45 millions de poussins mâles étaient broyés vivants.

Le gouvernement allemand a interdit le broyage des poussins mâles, imposant une alternative techniquement maîtrisée, la spectométrie. L’Allemagne souhaite une mise en application dès 2016, avec une interdiction complète du massacre des poussins mâles en 2017.
En France, la pratique du broyage est toujours permise. Jusqu à quand ?

Le sort des poussins mâles interpelle enfin les députés et les sénateurs, issus de partis politiques divers
Au total, plus de trente-cinq élus se sont mobilisés pour rédiger une question écrite à Stéphane Le Foll, le ministre de l’Agriculture, dont les services avaient indiqué « qu’ils allaient se pencher sur cette question, remettre à plat des normes de la mise à mort en dehors des abattoirs ». Sauf que rien ne s’est passé depuis novembre 2014.
Cela vous surprend ? pas moi ! clein oeil
Vers une interdiction européenne des poussins mâles broyés ?
Dans bon nombre de pays, dont la France, on broie les poussins mâles pour des raisons de rentabilité.
Les femelles peuvent pondre mais les mâles ne servent à rien dans l’industrie des oeufs. Comme le rappelle l’association L214, ils n’ont pas non plus le profil des poulets, étant issus des poules pondeuses, donc pas adaptés en terme de poids, ni de chair. Il est donc devenu très courant de tuer les poussins mâles en les broyant, les gazant ou les étouffant.

Combien  de temps va t’on encore devoir attendre pour manger des oeufs qui ne sont pas issus de ces méthodes barbaresques, car entre le tri des poussins et l’élevage industriel de poules (j’avais fais un post sur une dérive rendue publique : ICI ), nous sommes désemparés.

Moi, je rêve d’avoir mes propres poules bientôt !poule_et_ses_poussins

Et le foie gras ? 
Là encore, durant la production de foie gras, on va tuer les canetons femelles, car leur foie est jugé trop nervuré et non utilisable.
caneton
J’ai accompagné un ami qui voulez visiter une ferme d’élevage de foie gras lorsque j’avais une vingtaine d’année.Je n’ai jamais voulu manger cela depuis.
Pourtant, au moment des fêtes, les gens se jettent sur ce produit.Je n’ai jamais trop compris pourquoi. Peut-être parce que c’est chic, ou glamour, comme le champagne (une fois de plus, la pub y est pour quelque chose, on ne montre que ce qui est beau, occultant la monstruosité). Je suis donc cette « extra terrestre, cette excentrique, cette rabat-joie (chacun a son propre qualificatif) qui ne mange pas ça ! J’ai d’ailleurs remarqué que chacun a le nez dans l’assiette, et surtout ne cherche pas à comprendre l’origine de son contenu. C’est Tellement plus facile de faire l’autruche autruche, tellement plus confortable.
http://www.l214.com/enquetes/broyage-poussins/#petition-block

Source :consoglobe.com et L214.com

 

Publicités