Le Chili part en guerre contre l’obésité

Quelques chiffres :

Au Chili,plus de 60% de la population présente des problèmes de surpoids

Chaque heure, une personne meurt par excès de poids

La moitié des enfants de 6 ans sont trop gros, 5% d’entre eux souffrent d’obésité.

obesite bis

 

Le chili va interdire la vente du fameux Kinder surprise kinderet de la célèbre boite « happy meal » Mc Do.happy

Le Kinder Surprise ne sera désormais plus vendu au Chili. Le tort du petit œuf mondialement connu? Il est non seulement trop sucré, mais renferme un jouet destiné à attirer les enfants. Or, la nouvelle loi sur l’étiquetage des aliments interdit ce procédé publicitaire pour tout produit destiné aux mineurs et dépassant une certaine quantité de sucre, de sel ou de graisses saturées.

Cette interdiction du Kinder a fait bondir le groupe italien Ferrero, qui a promis de porter l’affaire devant les tribunaux internationaux, tandis que l’américain McDonald’s, qui tombe aussi sous le coup de la nouvelle législation, s’est contenté de retirer les jouets de ses «happy meal».

La loi veut prévenir l’obésité et les maladies qui en découlent (infarctus, cancers, diabètes, accidents cardiovasculaires…), un fléau au Chili, qui a le record de ces pathologies en Amérique du Sud. La loi est à la hauteur du problème. Le Chili présente les indices les plus élevés de surpoids d’Amérique latine, selon l’Organisation mondiale de la santé

Cette loi permettra donc aux gens de pouvoir choisir de manger plus sain. On espère aussi que l’industrie elle-même va changer la composition de ses aliments. Avec la nouvelle loi, si un produit présente un seul stop sur son emballage, il n’a plus le droit de faire l’objet d’une publicité télévisée destinée aux enfants entre 6 heures et 22 heures, plus le droit non plus d’être vendu dans les établissements scolaires.

Non seulement ce problème de santé publique coûte chaque année à l’Etat plus de 3,5 milliards de dollars, mais si on diminuait la consommation de sucre et de sel, on pourrait éviter 70% des infarctus et 40% des cancers du Pays.

Avez vous remarqué les logos noirs en forme de stop sur cette image ? -perplexe

logos

La loi – une première mondiale – s’attaque à tous les aliments industriels favorisant l’obésité. Dès qu’un produit dépasse la limite établie par les standards internationaux, un panneau de signalisation noir en forme de stop est apposé sur l’emballage signalant son taux élevé en sucre, en sel, en graisses saturées et en calories.Le nouvel étiquetage, en phase d’essai depuis déjà quelques semaines, en a déjà surpris plus d’un.

Et si nous suivions cet exemple ?

 

Source : 24heures.ch

Publicités

5 commentaires

    1. Tout à fait d’accord avec vous.Mais je pense que (comme dit dans l’article) il s’agit là non pas de décider pour les consommateurs, mais, au delà de ça, de dire stop aux multinationales et à leurs pratiques abusives.Peu d’états ont ce courage, quels qu’ils soient! On rejoint un peu le débat sur le tafta
      https://changeonsnotrevie.wordpress.com/2016/04/26/boeuf-aux-hormones-poulets-au-chlore-ogm-on-va-se-regaler/
      Est-ce les Etats qui dirigent le Pays, ou les multinationales ?

      J'aime

  1. Je trouve que c’est une bonne idée et courageux du gouvernement de prendre les choses en main. Dans bien d’autres pays ils cèdent aux lobbys.
    Et oui, c’est a chacun de prendre soin de son corps, mais tout le monde n’a pas accès aux bonnes informations. Et les enfants ne devraient pas subir des leur plus jeune age un lavage de cerveau…

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s