PLANETE

Le gaz de schiste

Sur fond de COP21, et d’élection Américaine, un sujet revient en boucle; le gaz de schiste !

Partout dans le monde, de nombreux pays (Australie, Etats-unis, Canada, Argentine, Chine..)  utilisent la fracturation hydraulique pour récupérer des gaz ou des pétroles de schistes. Partout où les industriels tentent de mettre en place la fracturation hydraulique, des polémiques intenses naissent notamment sur son impact environnemental et sanitaire. Mais alors, quelles sont vraiment les conséquences de cette technique d’exploitation sur l’environnement ?

Revenons d’abord sur ce qu’est la fracturation hydraulique. On emploie la fracturation hydraulique afin d’extraire du sol des gaz, ou des hydrocarbures, qui sont confinés dans des couches rocheuses inaccessibles.

Vidéo explicative de 3 min :

Dans certains pays, cette technique a permis d’extraire des quantités énormes de pétrole et de gaz, et donc de développer l’économie régionale. Par exemple, les installations de fracturation hydraulique installées aux Etats-Unis (dans le Sud du Texas à Eagle Ford) auraient généré près de 87 milliards de dollars

Outre le fait qu’elle consiste encore en une source d’énergie non-renouvelable, combustible et polluante, cette technique d’extraction aurait de fortes conséquences environnementales :

1 - Gaspillage et pollution des eaux et des sols

2. Augmentation de l'activité sismique

http://www.francetvinfo.fr/monde/environnement/gaz-de-schiste/etats-unis-des-tremblements-de-terre-a-cause-de-l-exploitation-du-gaz-de-schiste-et-du-petrole_1307427.html

3. Biodiversité menacée par la fracturation hydraulique

4 - Enfin, certaines études plus récentes montrent également que la fracturation aurait des conséquences sanitaires parfois importantes sur les populations locales.

L’Université du Missouri a ainsi mené une étude de grande ampleur sur les populations vivant près des installations de fracturation, et a constaté une augmentation significative des perturbations endocriniennes et des maladies hormonales chez les personnes exposées. Les agents chimiques utilisés lors de la fracturation seraient encore une fois incriminés.

Une analyse de l’Université de Pittsburgh met aussi en évidence que chez les populations vivant à proximité des sites de fracturation hydraulique, on constate des grossesses plus difficiles et des bébés pensant moins lourd à la naissance. Difficile d’identifier précisément la corrélation (produits chimiques ? exposition aux gaz ?) mais cela inquiète les populations locales.

La fracturation peut-elle être sans danger ?

Face à ces constats, les inquiétudes des riverains notamment aux Etats-Unis semblent se justifier.

En France, la fracturation hydraulique est interdite par la Loi n° 2011-835 du 13 juillet 2011, qui stipule que « En application de la Charte de l’environnement de 2004 et du principe d’action préventive et de correction prévu à l’article L. 110-1 du code de l’environnement, l’exploration et l’exploitation des mines d’hydrocarbures liquides ou gazeux par des forages suivis de fracturation hydraulique de la roche sont interdites sur le territoire national. ».

Total est autorisé à rechercher du gaz de schiste en France. Un permis qui inquiète la population.

http://www.francetvinfo.fr/monde/environnement/gaz-de-schiste/gaz-de-schiste-bientot-des-recherches-en-france_1336325.html

(Affaire à suivre…..)

Sources : e-rse.net/fracturation-hydraulique
www.francetvinfo

LA FRACTURE DU SOL : LES DANGERS DU GAZ NATUREL – Documentaire (50 min)
Publicités

5 thoughts on “Le gaz de schiste”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s