Ce n’est qu’un fond de yaourt ou un trognon de pomme, mais ajoutés les uns aux autres, ils forment une poubelle géante (selon une étude de l’Ademe, publiée en mai 2016).

Ainsi, sur les 10 millions de tonnes de produits perdus pour l’alimentation humaine, l’Ademe a évalué que les pertes avaient lieu à 33 % lors de la consommation, 32 % à la production, 21 % pendant la transformation et 14 % lors de la distribution.

Si l’on ajoute les  les invendus des distributeurs, les pertes lors de la transformation des produits , la surproduction des agriculteurs, la nourriture jetée à la maison ou à la cantine, on obtient une quantité de nourriture gâchée suffisante pour nourrir 10 millions de personnes pendant un an, alors que  6 millions de Français ne peuvent pas se nourrir correctement.

Quand on voit ces chiffres, on se dit que c’est du grand n’importe quoi non ?

A notre petit niveau, lorsque nous mangeons à la cantine ou au restaurant, lorsque nous remplissons nos assiettes ou notre caddie pensons y ! clein oeil

Source http://www.20minutes.fr/planete

Publicités