Des veaux de toutes tailles, à tous les stades de développement, sont extirpés des utérus de leurs mères, tuées quelques instants auparavant. C’est un employé révolté de l’abattoir de Limoges qui nous a contacté pour rendre publique cette pratique méconnue et pourtant fréquente dans les abattoirs ( nouvelle enquête de L214)

Attention, ces images sont insoutenables. Mais elles montrent ce qui se passe dans un abattoir ici et maintenant.

http://www.l214.com/enquetes/2016/abattoir-made-in-france/limoges/

Si vous signez la pétition, un grand MERCI pour eux !

 

Publicités