30% des ruches périssent chaque année en France, ce qui fait de la France un des pays européens les plus fortement touchés. Avant 1995, les mortalités avoisinaient les 5%.
Une production nationale de miel en chute libre : production divisée par trois en 20 ans:
32000 tonnes en 1995 
10 000 tonnes en 2014
entre 15 000 tonnes et 17 000 tonnes en 2015
surpriseOn pouvait presque se réjouir à la vue des ces chiffres, oui mais :
En 2016, nous devrions produire entre 7000 et 8000 tonnes, soit moitié moins qu’en 2015, selon un article du Figaro

Les pollinisateurs sauvages sévèrement touchés, au moins 1 espèce d’abeille sauvage sur 10 est menacée d’extinction en Europe (Source : UNAF)

En près de 30 ans, la part des importations a été multipliée par cinq passant de plus de 6000 tonnes en 1995 à plus de 30.000 tonne de miel en 2014

production-miel-2015
Publicités