Les éléphants d’Asie sont déjà 10 fois moins nombreux que leurs cousins  Africains. Il resterait environ 1300 éléphants au Laos, contre 50 000, il y a une centaine d’années.

Du fait de la demande exponentielle de Teck, palissandre, et bois de rose depuis 10 ans la déforestation du Laos devient massive. Les éléphants domestiques sont donc surexploités et ne se reproduisent plus.

400 éléphants sont utilisés pour le bucheronnage.La cadence de travail est passée de 4-5 heures à 10-12 heures par jour ! Les propriétaires d’éléphants ne font pas le choix de faire reproduire leurs animaux, car une femelle gestante est inapte au travail pendant 5 ans.Si parfois, on les exploite alors qu’elles sont enceinte, elles perdent leur petit. Si on renvoie la mère au travail  6 mois après la naissance du petit, celui ci ne pourra s’alimenter et mourra.

Le saviez-vous ?

Un éléphant vaut environ 10 000 euros, et fait vivre 20 personnes

Un éléphant doit ingurgiter 250 kg de nourriture et 50 litres d’eau par jour

Il y a 15 décès d’éléphants au Laos, contre seulement 1 ou 2 naissances

Il arrive que des braconniers  coupent la queue de l’éléphant pour récupérer les poils pour fabriquer des talismans « qui porte chance et longévité »

Le Laos est le premier pays du Sud Est fournisseur d’ivoire, écoulé au Vietnam et en Chine, pour 3000 dollars le kilo (le salaire moyen est de 300 $ par an)

Il faut attendre 15 ans pour qu’un éléphant puisse tirer du bois

Les mères sont inaptes au travail pendant les 3 ans de grossesse + 2 ans d’allaitement

 

Publicités