En dépit des efforts mis en œuvre pour traiter nos déchets domestiques, la majorité des matières plastiques rejetées dans le monde n’est pas recyclée. Cela signifie qu’une grande partie finit dans des centres d’enfouissement ou pire encore, dans nos océans. Des centaines d’espèces marines seraient actuellement menacées par notre négligence et nos habitudes de consommation.

32% des déchets plastiques abandonnés dans la nature

En 2050, les océans compteront plus de plastique que de poisson

======================================================================
Lors d’une campagne choc, l’organisation non gouvernementale Sea Shepherd Conservation Society , a  rempli de déchets plastique en tout genre la piscine Georges Hermant (19 ième)

La séquence se conclut sur le message de l’ONG, brandit d’un plongeoir : « Vous n’avez pas à nager là-dedans, mais les animaux marins n’ont pas le choix ».

 

VOIR la vidéo ci-dessous (1.06 min)

http://www.maxisciences.com/embed/DjlmLDBSeCVdvUz7WmsF7w

Plus de 150 millions de tonnes de déchets plastiques flottent sur les océans et la masse de ces déchets pourrait doubler d’ici 2050, alerte la fondation Ellen MacArthur. En l’absence de mesure, le poids des déchets serait plus important que celui des poissons.

++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++

En parallèle, ma Fille (merci ma belle !clin d'oeil) m’a fait suivre cette vidéo du sauvetage d’une tortue qui avait une paille en plastique dans son nez et m’a dit que celle-ci à déjà fait l’objet de 7 millions de vues !

Espérons qu’elle portera ses fruits !

++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++

https://i0.wp.com/www.informaction.info/sites/default/files/images/biodegrabilite2.png

Source : .maxisciences.com/pollution et .lefigaro.fr/sciences

Publicités