L’eau virtuelle

L’eau virtuelle correspond à la quantité totale d’eau nécessaire pour produire quelque chose. On parle d’eau virtuelle car l’eau consommée ne se retrouve généralement pas dans les produits finis. Cette eau virtuelle est puisée dans l’environnement immédiat (pluie, nappe phréatique, etc.) et dans les apports artificiels comme l’irrigation ou les canalisations d’eau.

Plus les ressources en eau de l’environnement sont faibles et plus les apports artificiels peuvent être importants, en fonction du mode de production.

***********************************************************************

Avez-vous une idée de la quantité d’eau requise pour vos aliments quotidiens ?

*Pour afficher, clic droit sur l’image, puis afficher l’image

Combien d'eau pour

décoiffe                   ça décoiffe non ?

Sources : .futura-sciences.com et mekonnen et hoekstra

Publicités

11 commentaires

  1. Pour le pain, cela doit varier selon les céréales (ou pseudo-céréales, pour les sans-gluten), non? J’ose espérer que ma farine de teff, qui est parmi celles que je préfère pour le pain, et qui résiste à la secheresse, est moins gourmande que le blé…
    En tout cas, voici de précieuses informations. Merci!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s