Chasse au phoque, c’est parti ……

Le ministère Pêches et Océans Canada a cédé face aux pressions des chasseurs de phoques et a ouvert la chasse commerciale aux phoques plus tôt que prévu cette année, en pleine période d’allaitement. Du 28 mars au 7 avril 2017, les pêcheurs seront autorisés à chasser les phoques adultes, alors que la chasse a toujours été fermée à cette période de l’année, pour laisser le temps aux mères de mettre bas et d’allaiter leur petit en toute tranquillité.

Autoriser le massacre avant le sevrage des blanchons menace directement les femelles, qui mourront en laissant leur petit crier famine.

Aujourd’hui, le syndicat des pêcheurs de Terre-Neuve appelle à la réouverture anticipée de la pêche, soi-disant pour tuer des phoques adultes.

Cet argument semble fallacieux car ces dernières années, 99 % des phoques du Groenland tués étaient des jeunes âgés de moins de trois mois. Ces phoques en bas âge sont surtout ciblés pour leur fourrure. Le marché de la viande de phoque est quant à lui très restreint. Selon les statistiques des prises au débarquement, 92 % de la viande issue de la pêche annuelle est gaspillée. Dernièrement, la partie la plus valorisée chez le phoque adulte était son pénis, utilisé notamment dans la confection et le commerce d’une potion prétendument aphrodisiaque.

Le point de vue de Sea Shepherd est le suivant:

  • Le massacre des phoques est incroyablement cruel (une étude post mortem a montré que 42 % des bébés phoques étaient écorchés vivants)

  • C’est une menace pour la survie de l’espèce

  • Ce massacre sert principalement à commercialiser des produits superflus de luxe et d’apparat, il est donc inutile

  • Il est immoral de massacrer des phoques nouveau-nés (environ 95 % des phoques à abattre sont des bébés de moins de 4 semaines)

 

https://i2.wp.com/d2mlnkprj9wd81.cloudfront.net/sites/default/files/imagecache/webform_petition_460x315/actionpage-seals_3.jpghttps://i0.wp.com/www.consoglobe.com/wp-content/uploads/2017/03/chasse-aux-phoques-shutterstock_142780513-e1490862068951.jpg

Source : ifaw.org/france

 

Publicités

12 commentaires

    1. Tout à fait, et le pire est qu’à en croire ce que j’ai lu sur le sujet : ce n’est pas pour nourrir les hommes, ni même pour des raisons économiques, mais de « débiles fourrures » et des « débiles produits ». Que faire ? Une pétition a tourné en vain avant le choix de la date d’ouverture de cette chasse.Une solution est de boycotter tous les produits qui alimentent ce carnage !

      Aimé par 1 personne

      1. Le boycotte est une arme financière redoutable et pour ceux qui en les moyens être sur place pour faire obstacle. Maintenant, une fondation ou un homme puissamment riche peuvent faire pression sur les instances étatiques. À notre niveau, je crois qu’il reste le boycotte si je ne me trompe pas et également diffuser l’information comme tu l’as fait.

        J'aime

      2. Oui, je pense qu’il faut faire savoir et dénoncer Mais aussi, boycotter et financer et/ou aider les associations qui luttent contre ces faits. Les petits cours d’eau forment les grandes rivières 🙂

        Aimé par 1 personne

  1. Tous pourris !!! Faut plus me parler des Canadiens. Voilà comment une horreur peut entacher un peuple entier. Des decennies qu’on s’oppose à cette chasse et ils continuent… Ils me dégoûtent….

    J'aime

    1. Je comprends votre colère Nelly. Toutefois, je pense qu’il ne faut pas attribuer la responsabilité au peuple Canadien en entier, car tous ne sont pas pour cette tuerie. Belle journée à vous

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s