changeonsnotrevie

Et si, tout simplement, nous changions quelques habitudes, pour une vie meilleure ?

13 commentaires sur « Stéphanie Vergniault et les derniers éléphants de la Chari River »

  1. C’est épouvantable. Pour avoir été rencontrer des éléphants au Kenya, l’année dernière, au Massai Mara, je pense que ça me touche particulièrement… bien avant d’y aller j’étais attachée à cet animal que l’homme s’amuse à décimer pour s’enrichir et pire encore, à abattre de la pire des manières… comme les rhinos. C’est abominable, vraiment. Un animal tant de majesté et de délicatesse, la sagesse même. Ca me fend le coeur à chaque fois ces nouvelles.

    J'aime

    1. Comme je te comprends !
      Je suis moi même admirative des pachydermes, et j’en ai parrainé un en Asie.Comme tu dis, ce sont des animaux dotés de mille qualités

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s