ANIMAUX, Eléphants, Maltraitance animale

Les «éléphants à touristes» vivent dans des conditions inacceptables en Thaïlande et en Inde

Si vous prévoyez d’aller en Asie ou en Inde pour y faire du tourisme, ne montez pas sur le dos des éléphants. Vous n’avez pas idée de ce qui se cache derrière cette attraction. Choisissez des parcs qui les respectent, et qui permettent de seulement les observer.

Si vous suivez mon blog depuis un certain temps, je n’ai pas besoin de vous redire mon admiration et mon attachement pour ces animaux extraordinaires.

Les chercheurs de World Animal Protection (WAP) ont visité plus de 220 attractions montrant des éléphants à travers l’Asie, soit 90 % des entreprises du secteur, selon l’ONG.

Cette étude inédite met en garde contre les conditions « inacceptables » dans lesquelles vivent souvent les éléphants, exploités en masse par l’industrie du tourisme en Thaïlande.
Sur les 2 923 éléphants recensés dans l’industrie du tourisme, 2 198 se trouvent en Thaïlande. Viennent ensuite l’Inde (617 éléphants), le Sri Lanka (166), le Népal (147), le Laos (59) et le Cambodge (36)
https://i2.wp.com/img.lemde.fr/2017/07/06/0/0/3500/2318/534/0/60/0/d9f6264_ed01fcbad1224509991a7b645963795b-ed01fcbad1224509991a7b645963795b-0.jpg

Pour ce qui est de l’évaluation des conditions de vie, l’Inde et la Thaïlande sont, là aussi, les plus mauvais élèves en Asie, alors qu’un pays comme le Cambodge traite plutôt bien les éléphants qu’il emploie dans le secteur touristique.

Quel est leur sort :

  • « Quand ils ne sont pas utilisés pour des promenades ou des spectacles, les éléphants sont enchaînés jour et nuit, le plus souvent avec une chaîne de moins de 3 m de long

 

  • La nourriture qui leur est donnée n’est pas bonne.

 

  • Ils ont des soins vétérinaires limités

 

  • Ils sont souvent gardés dans des endroits stressants sur un sol en ciment. »

Quelle alternative ?

Pour lutter contre ce phénomène, des parcs à éléphants alternatifs apparaissent. Là-bas, il n’est plus question de monter sur le dos des pachydermes mais juste de pouvoir les observer. Renseignez vous !

Mes autres posts sur les éléphants :

https://changeonsnotrevie.wordpress.com/2016/08/08/ballade-a-dos-delephant/

https://changeonsnotrevie.wordpress.com/2016/11/06/lutte-de-territoire-entre-lhomme-et-lelephant-en-asie/

https://changeonsnotrevie.wordpress.com/2016/11/07/the-ivory-game/

https://changeonsnotrevie.wordpress.com/2016/08/19/lalternative-pour-etre-avec-les-elephants/

https://changeonsnotrevie.wordpress.com/2017/02/11/le-centre-de-conservation-des-elephants-du-laos/

https://changeonsnotrevie.wordpress.com/2017/02/10/la-situation-des-elephants-du-laos/

https://changeonsnotrevie.wordpress.com/2017/01/24/dans-la-tete-des-elephants/

https://changeonsnotrevie.wordpress.com/2016/11/04/la-situation-des-elephants-dans-les-cirques-est-gravement-preoccupante/

https://changeonsnotrevie.wordpress.com/2017/02/11/jai-parraine-un-elephant/

 

Publicités

10 thoughts on “Les «éléphants à touristes» vivent dans des conditions inacceptables en Thaïlande et en Inde”

  1. Coucou,
    J’avais également vu qu’ils utilisaient la technique du  » phajaan  » qui consiste à les enfermer et les attacher dans des cages exiguës puis les maltraiter pendant des jours…pour que l’éléphant accepte tout de l’humain pour ne plus revivre ça… Je me demande juste comment on peut en arriver là ?

    J'aime

    1. Comment on peut en arriver là ? 2 raisons que souvent je constate : l’argent ou la soif de cruauté (ou un mix des 2)
      Je compte sur vous les voyageurs pour faire passer ces messages, et informer les touristes, qui parfois ne se rendent pas compte de l’impact de leurs choix. Un grand Merci 🙂

      Aimé par 1 personne

  2. C’est clair, Je travaille dans le tourisme en Thaïlande et ce n’est vraiment pas facile, Je passe plusieurs heures par semaine à expliquer à mes voyageurs pourquoi je ne propose pas de balades à dos d’éléphants, Ça prend du temps mais petit à petit l’oiseau fait son nid 😀
    En plus il y a de très belles alternatives, Comme le Éléphant nature Park de Chiang mai, Et bien d’autres !
    Malheureusement ce business est aussi une source de revenus énorme pour les mahouts et leurs familles, Il faut donc penser à une transition en douceur pour ne pas leur faire perdre d’argent non plus.

    J'aime

    1. Merci pour ce commentaire pertinent. Je comprends bien ce problème lié à la transition, et je me suis interrogé sur le devenir des mahouts et des éléphants. Bravo à vous pour ce rôle primordial que vous détenez d’expliquer les conséquences des ballades à des touristes naïfs.Quelle est votre agence ?
      Belle journée

      Aimé par 1 personne

      1. Je suis chez Azygo 😀 je trouve en effet que mon job est intéressant dans la mesure où on le fait avec un but précis : pour ma part c’est d’offrir de belles vacances mais que celles-ci soient un minimum éthiques également !
        En tous cas j’adore toutes les belles idées de ce blog !

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s