Qu’y a t-il derrière la ferme des 1 000 veaux, ou celle des 800 veaux ?

Après le projet de Ferme-Usine des 1000 Veaux (dans la Creuse), on voit apparaître le projet de la ferme des 800 veaux (en Bretagne)

Quelques chiffres :

  • Près de 2 millions de veaux sont abattus chaque année en France.
  • Les veaux sont engraissés et envoyés à l’abattoir vers l’âge de 6 mois
  • Ils sont séparés de leurs mères à l’âge de 8-10 jours, puis expédiés dans des élevages, pour la plupart intensifs, au terme de voyages de plusieurs milliers de kilomètres pour certains.

1485786177-R3X

  • La France est le 1er producteur et consommateur de viande de veau en Europe.
  • Ce marché génère un chiffre d’affaires de 3 milliards d’euros.
  • 8 kg CO2eq sont émis en moyenne pour la production agricole d’1 kg de veau de boucherie.
  • 2400 litres d’eau en moyenne par veau en sortie d’élevage, dont 1800 pour la buvée et 400 pour le lavage des bâtiments.
  • 152 kWh en moyenne de consommation d’énergie directe pour un veau standard (source : https://l-pea.org/nos-campagnes/ferme-usine-des-800-veaux/ )

 Quelques faits :

L’exiguïté des cases, l’absence d’exercice et donc d’interaction sociale, l’absence de litière et la pénombre permanente ou la lumière artificielle constituent des conditions de détention contre nature. L’Usine est composée de hangars fermés où une faible lumière naturelle parvient aux animaux par des fenêtres.

Une alimentation contre nature, des bébés anémiés : Pour obtenir une viande de couleur claire, les veaux sont affaiblis par une nourriture qui les maintient dans un état d’anémie permanente. Conséquence de cet état subanémique : une santé fragile, des affections pulmonaires et digestives fréquentes.

Une consommation médicamenteuse excessive et des antibio à gogo : « On estime ainsi que la prévalence des problèmes respiratoires atteint les 20 % et que dans les dix premières semaines plus de 70 % des veaux ont été traités » – Thèse F. Gervais « Le veau de boucherie : situation actuelle et perspectives dans le cadre de la nouvelle réglementation bien-être », 2002, École Nationale Vétérinaire de Toulouse.

Les résidus des médicaments et antibiotiques donnés aux veaux se retrouvent dans la viande consommée, conduisant au phénomène grave d’antibiorésistance chez les consommateurs. 2012-campagne-antibiotiques-grande

 

Lors de l’épandage, de l’ammoniac sera respiré par l’agriculteur comme par les voisins, auxquels s’ajouteront des nuisances olfactives, des résidus médicamenteux ou encore la présence de désinfectants dans les lisiers.

Le projet des 800 Veaux porte atteinte à l’environnement : cet élevage est comparable aux élevages de porcs bretons dont on connait les ravages et la cruauté. (Source : https://www.mesopinions.com/petition/animaux/ferme-usine-800-veaux-st-gilles/31375 )

 

Jusqu’où sommes nous prêts à accepter les conditions d’élevage ?

 

surpriseQuand je pense qu’il y a encore quelques années, je cuisinais du veau (recette Corse aux olives) pour ma famille ou mes amis. Jamais je ne reviendrais en arrière. Et puis, il y a cette vidéo qui m’avait arrachée le cœur :

 

Source :
https://l-pea.org/nos-campagnes/ferme-usine-des-800-veaux/
Autres Source :
https://www.i-boycott.org/campaigns/intermarche-ne-vous-fournissez-plus-a-la-ferme-usine-des-1000-veaux

 

Publicités

9 commentaires

  1. Je n’ai pas souhaité visionner la vidéo… Je suis régulièrement le témoin auditif, au printemps, du déchirement des mamans vaches que l’on a séparées de leurs veaux. Et pourtant les éleveurs du coin le font après des mois, pas des jours. Et les bêtes ont la chance de s’élever dans les champs jusqu’à l’entrée de l’hiver.
    Les fermes usines, ça ne devrait pas exister.

    Aimé par 2 people

  2. Vegane depuis des années, le sort réservé aux veaux et agneaux sont juste intolérables et inqualifiables. Soyons ce changement, incarnons le, et faisons en sorte de bousculer les conditionnements peu à peu. N’attendons rien de nos politiques qui oeuvrent pour le profit. C’est à nous de refuser cette consommation mortifère.

    Aimé par 1 personne

    1. Entièrement d’accord avec toi. Mais le chemin est long et semé d’embuches, car les habitudes et les à priori sont bien présents
      Quant aux politiques, tu as entièrement raison. De toute façon, même quand ils s’engagent, ils n’ont pas de parole 🙊
      Belle journée à toi

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s